Ouvrir le menu principal
Cette page n’a pas encore été corrigée


NOTES 645

" désordres " de la Racowitza, il est juste de saluer d'un adieu la disparition de l'héroïne des Comédiens tragiques, de cette femme très belle, et passionnée, qui posa, devant Carpeaux, pour le Génie de la Danse.

LE PAIN au Théâtre des Arts.

Le Pain, essai de tragédie moderne et populaire, en quatre actes et cinq tableaux, en vers libres assonnancés, de notre collaborateur Henri Ghéon, va être joué au Théâtre des Arts, dans des décors de Francis Jourdain. Il semble que la première représentation doive à peu près coïncider avec l'apparition du présent numéro. Nous croyons devoir en prévenir nos lecteurs.

��Erratum : Dans notre dernier numéro, page 490, seconde ligne de la note sur Emile Verhaeren, au lieu de: Les Campag- nes Hallucinées, lire : Les Villages Illusoires.

�� �