Ouvrir le menu principal
Cette page n’a pas encore été corrigée


344 LA NOUVELLE REVUE FRANÇAISE

comme un rêve dépassant sa portée ; de sa gloire presque rien n'a rejailli sur elle : la Corse éner- gique est un pays vaincu.

Du vert et du rose, le ciel passe au violet, puis au noir et à l'argent. Voici que les golfes, les caps et les promontoires ne sont plus dans l'ombre que des traits et des masses. Les flots palpitent régu- lièrement comme un cœur endormi. Le soir ne comprend pas midi. La nuit est noire, fraîche et veloutée. La nuit est une trêve.

�� �