Ouvrir le menu principal
Cette page n’a pas encore été corrigée


COVENTRY PATMORE 275

ford (Essex) le 23 juillet 1823. Son père, Peter George Patmore, avait alors vingt-sept ans.

Pour bien comprendre dans quel milieu le poète allait grandir, il faut lire le plus important des ouvrages de P. G. Patmore : " My Friends and Acquaintance. " ^ C'est un de ces livres qu'on ne ré-imprime guère et que le public ignore, mais qui sont, pour les critiques et les historiens, de grands magasins d'anecdotes, de dates, de petits faits, parfois importants, concernant les principaux écrivains d'une certaine époque. D'après cette lecture on se forme une image assez vive de Peter George Patmore et de son milieu.

P. G. Patmore, qui a sa petite demi-page dans le Dictionary of National Biography, fut, de 1825 à 1845, un des écrivains notoires de l'Angleterre. Ayant débuté à vingt-et-un ans dans le " Blackwood's Magazine ", accueilli dans la plupart des grandes revues, lecteur et conseiller d'éditeurs importants, lié avec les Lamb, avec Hazlitt ; traité en ami de la maison chez Lady Blessington, connaissant et fréquentant tout ce qui avait un nom — art, noblesse, théâtre, finance — en Angle- terre, Peter George Patmore avait une grande situation dans le monde littéraire et dans la société de Londres. Et sans doute il bénissait l'ambition qui de bonne heure l'avait arraché à la carrière commerciale à laquelle son père, bijoutier à Ludgate Hill, le destinait. Par ses talents

^ My friends and Acquaintance, being memorials, mind-portraits, and Personal recollections of deceased celebrities of the nineteenth century, with sélections from their unpublished letters. By P. G. Patmore. 3 vol. Londres : Saundcrs and Otley, Conduit Street. 1854.

�� �