Ouvrir le menu principal
Cette page n’a pas encore été corrigée


92 LA NOUVELLE REVUE FRANÇAISE

Sygne de Coûfontaine, je vous laisse ces deux heures pour vous décider.

(Entre le Curé Badilon) Monsieur le Curé, j'ai bien l'honneur.

(Il sort)

SCÈNE II

MONSIEUR BADILON {Cest un homme gros et d'aspect rustique). — Cet homme chez vous. Que signifie cette visite }

SYGNE. — Vous savez que Monsieur le Préfet m'honore de sa sympathie.

MONSIEUR BADILON. — Cette visite en ce moment !

SYGNE. — M. le baron Turelure Venait me demander ma main.

MONSIEUR BADILON. — Il a osé .?

SYGNE. — Quelle audace voyez-vous là } Baron, préfet, général, commandeur de je ne sais quoi, tout le vignoble de Mareuil à lui, trois ou quatre châteaux, (tout cela grevé d'hypothèques, il est vrai)

N'est-ce pas un parti raisonnable .?

�� �