Ouvrir le menu principal
Cette page n’a pas encore été corrigée


488 LA NOUVELLE REVUE FRANÇAISE

revue, dont le premier fascicule contient La Cotispiration du Murger de Louis Pergaud.

�� ��Dans la Revue du Temps présent (2 Janvier), un Mémoire inédit de Tolstoï communiqué par Gustave Herwig, rédacteur en chef de la Nouvelle Correspondance de Munich.

��A propos d'une récente étude sur la Critique au Théâtre, publiée ici même, M. Gaston Sauvebois, dans la Critique Indé- pendante, dénonce La Crise de la Critique. Voici la conclusion de cet article :

" La tâche s'ouvre donc belle et tentante pour une nouvelle critique. Nous sentons tous le besoin qu'elle naisse. N'est-ce pas parce que la fonction n'en est plus remplie, que la littérature, et les autres arts, sont dans l'état d'anarchie, de crise où nous les voyons ? Dans le champ qu'elle n'interdit à personne, comme elle le devrait cependant, s'introduisent les usurpa- teurs, les industriels et les marchands.

��Une inclination naturelle pour le léger, l'élégant et le délicat ne devait pas disposer M. Henri de Régnier à de la ferveur, ni même à de la sympathie pour Henrik Ibsen. Mais il semblait que sa culture et son goût dussent lui inspirer surtout de la réserve à l'égard d'un génie si différent du sien. Or, à propos d'une reprise récente d'Hedda Gabier, le critique du Journal des Débats, dont le ton n'a pas ordinairement cette âpreté, s'exprime ainsi :

" C'est un ouvrage insupportable, il faut bien l'avouer, que cette Hedda Gabier. Le dialogue pesant et ambigu y lasse l'attention la plus bienveillante. Les personnages s'y dessinent sur un fond de sentiments obscurs et incohérents. Ils sont à la fois informes et compliqués. Je veux bien admettre qu'ils

�� �