Ouvrir le menu principal
Cette page n’a pas encore été corrigée


NOTES 3^9

troisième symphonie, chef d' œuvre de clarté joyeuse, de grâce populaire, d'impulsion, et sa sonate pour piano et violon si pleine d'invention, si chaude, si exagérément touffue — et concluez. Je respecte les " idées " de M. Magnard mais je préfère sa musique et j'ai bien peur que ses idées n'arrivent qu'à la guinder, la dessécher et la tarir. Je reconnais en lui une source émotive directe et qui ne passe point par le cer- veau — ou tout juste du moins pour y prendre sa forme. Elle est jeune, franche, bondissante, parfois un peu vulgaire : mais j'aime cette vulgarité que toujours le rhythme transporte. Elle ne s'inquiète pas surtout de ce qu'elle peut signifier. Je ne sais si le drame de Bérénice d'une inspiration plus concrète viendra bientôt me démentir, mais il me semble que M. Magnard possède toutes les qualités d'un grand musicien de musique pure, et ce ne sont pas les mêmes qui font le musicien drama- tique aujourd'hui. — Il ne reste pas moins qu'en fondant sur un tel poème une construction si noble, si justement expres- sive, si parfaite, il a accompli un miracle qui atteste a la fois l'ampleur de ses ressources et la robustesse de son métier.

H. G

��HEDDA GABLER. — (Représentations de l'Œuvre).

Le rôle de Hedda Gabier, comme celui de Phèdre, obsède toutes les actrices courageuses. Elles brûlent d'y donner leur mesure. Cinq ou six seulement par siècle y peuvent exceller, et l'on a raison de monter la pièce même si l'on n'est pas sûr d'avoir découvert quelqu'une de celles-là. Le seul fait de jouer ce drame est encore, pour un directeur, une preuve de hardiesse et de désintéressement. C'est dire qu'on n'a pas le droit d'y rester indifférent. Les snobs qui, une ou deux saisons, ont porté sur Ibsen leur curiosité désœuvrée s'irritent qu'on prétende leur imposer cette mode plus longtemps que celle d'une étoffe ou d'un chapeau. Et délaissé par le public qui papillonne, le grand homme ne s'est pas encore conquis à Paris le large, le stable public qui lui demandera sa nourriture.

�� �