Ouvrir le menu principal
Cette page n’a pas encore été corrigée


23Z LA NOUVELLE REVUE FRANÇAISE

SCÈNE III

(Entre TOUSSAINT TURELU RE)

TURELURE. — Eh bien, Madame ?

(Elle lui tend en silence les papiers, il les prend, les vérifie d'un regard et sonne aussitôt).

C'est à moi de faire ce qu'il reste à faire.

(Entre un domestique)

Faites entrer les estafettes que j'ai commandé de tenir prêtes.

(Entrent plusieurs officiers)

Ces ordres à mes généraux ! Toute l'armée en retraite sur Paris. La Garde Nationale licenciée, l'armée de réserve à Versailles,

Sous les ordres de M. le duc de Raguse.

Ordre de l'Empereur. Faites diligence.

(Il distribue des plis scellés. Les esta- fettes sortent) A Sygne :

Je me suis souvenu du bon tour de notre cousin.

(Il sonne)

M. Lafleur.

(Entre M. Lafleur)

Monsieur Lafleur, portez ces papiers à la per- sonne que vous savez,

�� �