Ouvrir le menu principal
Cette page n’a pas encore été corrigée


il l’affirmait déjà sa volonté de synthèse, mais sans l’audace brutale qu’il devait déployer plus tard et qui triomphe dans son exposition actuelle. Réduire au minimum possible les éléments de l'accord plastique, sans nuire à la représentation des objets, en leur conférant au contraire une vérité plus générale, tel fut son but dans cette dernière période. Il y parvint. Quelques amples teintes plates, cernées par quelques larges traits vivants, c’est assez désormais pour qu’il crée un effet et une harmonie. Voyez le Pont S 1 Michel, le Port d Hambourg. La franchise, la décision, la maîtrise de soi que supposent de pareilles réalisations (nous les imaginons rapides et fixées sur le champ) ne nous feraient pas regretter la sage application d’autrefois, si elles ne risquaient bientôt de naître par mouvement réflexe, par habitude, par manière. M. Marquet aura-t-il le courage de secouer sa virtuosité elle-même et de ne se plus satisfaire de la plus satisfaisante des réussites synthétiques ? Une fois libéré où ira-t-il ? Voilà les questions que mon admiration lui pose. Du moins, je ne puis m’ empêcher, en le quittant, de jeter un coup d’œil d’espoir sur les deux morceaux de nu magistraux qui opposent leur plénitude difficilement obtenue à l’improvisation hardie de tant d’effets de pluie, de neige, de ciel et d’eau.

H. G.


A PROPOS DE QUELQUES CONCERTS DE MUSIQUE NOUVELLE. (S. N. M. — S. M. 1. —Concert Mahler.)

Les plus enthousiastes admirateurs de notre moderne Ecole Française, si tant est qu’on puisse appeler Ecole la troupe bigarrée et grâce à Dieu contradictoire de nos jeunes musiciens, ne peuvent pas ne pas nourrir quelque inquiétude secrète au sujet de l’art musical de demain. Si hardis constructeurs que soient MM. d’Indy, Dukas et Magnard, si subtils harmonistes MM. Fauré, Debussy, on déplorera que ceux qui les suivent semblent, à quelques exceptions près, hypnotisés sur le raffinement de leur technique, raffinement polyphonique, ou harmonique ou orchestral, qu’ils