Ouvrir le menu principal
Cette page n’a pas encore été corrigée


112 LA NOUVELLE REVUE FRANÇAISE

Tyltyl et Mytyl, afin de les empêcher de découvrir l'Oiseau bleu, c'est-à-dire le secret du Bonheur, et peut-être (cela n'est pas très clair) le secret de la Nature qui assurera à l'Homme l'empire définitif de l'Univers ? Or, il y a bien là des intentions philosophiques, j'imagine. Aussi bien, à côté de ce symbole essentiel, que de symboles de détail. Ils s'offrent, ils s'étalent dans l'acte du Palais de la Nuit, où cette déité nous confie : " Mon Dieu, mon Dieu, en quel temps vivons-nous? Je n'ai plus une minute de repos, je ne comprends plus l'homme depuis quelques années. Où veut-il en venir ? Il faut donc qu'il sache tout ! Il a déjà saisi le tiers de mes mystères. Toutes mes terreurs ont peur, et n'osent plus sortir; mes fantômes sont en fuite ; la plupart de mes maladies ne se portent plus bien "...

Voilà qui doit être fort approuvé dans les " Amicales " d'instituteurs. De même encore l'acte qui se passe dans le " royaume de l'avenir " n'est-il pas bourré de symboles ? On atteint là au sublime. Dans les salles immenses du " Palais d'Azur ", on voit s'agiter sous le gouvernement du Temps les enfants qui vont naître et qui travaillent à l'invention qu'ils apporteront sur la terre : celui-ci portant des poires énormes, parce qu'il perfectionnera la piriculture, cet autre tenant des melons gros comme des citrouilles, parce qu'il améliorera le melon; puis celui qui trouvera le feu " pour réchauffer la terre quand le soleil sera plus pâle "; celui qui effacera l'Injustice ; celui qui vaincra la Mort, et enfin le Roi des Trois Planètes : la Terre, Mars et la Lune !

Et la Lumière ! La lumière qui, dans toutes ces aventures métaphysiques, protège et défend Tyltyl et Mytyl, c'est-à-dire l'Homme et la Femme ! Et la conclusion, cet oiseau bleu qu'on découvre enfin dans la chaumière où personne ne l'avait remarqué ! N'y a-t-il pas là toute une philosophie, toute une philosophie dont nous avons le droit de demander compte à celui qui passe, en certains pays lointains, pour un des repré- sentants les plus éminents de la pensée contemporaine ? Si l'Oiseau bleu n'était qu'une féerie, un divertissement de poète,, nous pourrions faire nos réserves sur le goût de certaines.

�� �