Ouvrir le menu principal
Cette page n’a pas encore été corrigée


974

��LA NOUVELLE FRANÇAISE

��Gabriel Nigond : GONE, roman, i vol. in- 12 de 248 pages (tirage de luxe : dix exemplaires sur hollande) '.

C'est assurément l'œuvre maîtresse de l'auteur des Conta de la limousine qui est aussi le poète exquis de VOnihrc des Pins.

Dans le cadre, familier à l'auteur, d'une vallée de la Creuse, étincelantc de reflets d'eau vive et de feuillages légers, puis à Venise, puis dans un village montagnard de la Savoie, enfin dans son pays natal où elle revient finir sa vie de légende, nous voyons se dérouler l'histoire étrange d'An- tigone de Jambune, dernière fleur d'une race épuisée.

Un ardent désir de vivre la dévore, que vient enflammer une passion romanesque, sans objet précis, et qui se nourrit d'elle-même.

Toute petite encore, Gone, entre une baignade en Creuse et une partie de pèche, s'est éprise de la Nouvelle Héloîse et de son amoureuse rhétorique. Désormais elle respire par la bouche pensive de la triste Julie et tous ses sentiments, exal- tés jusqu'à la folie, obéissent au fantôme de Jean-Jacques. C'est le philosophe voûté, à la perruque étroite et aux sou- liers à boucles qui la coqduit au terme de son destin.

Comment lire sans émotion les préparatifs du mariage de Gone, sa crise dernière de folie, et sa mort merveilleuse au cœur de l'incendie de la vieille demeure natale. On songe à Charles Nodier. M. Gabriel Nigond possède tous les donsdu conteur, la grâce naïve, la saveur rustique et légendaire de l'imagination, la fantaisie ornée et surtout, ce qui n'appar- tient qu'aux poètes, la force lyrique qui entraîne le lecteur.

��I. Paris, Société d'éditions littéraires et artistiques. Librairie P. Olkndorff, 50, rue de la Chaussée d'Antin.

�� �