Ouvrir le menu principal
Cette page n’a pas encore été corrigée


LES REVUES 963 }

��rieur dans Le Maître de sou Cœur et l'on ne songerait pas à la \

formuler si la pièce ne révélait tant de qualités probes et )

fortes. \

JEAN SCHLUMBERGER I

��* *

��LES REVUES

INVENTION DE LA TIMIDITÉ

Mérimée, qui se reconnaissait cinq âmes différentes, serait étonné : Bourget ne parle pas de lui d'autre manière que ne fait André Thérive, ou même Daniel Lesueur. « Sensibilité rentrée », dit-on, ou : « un émotif rené ».

(Amiel ainsi s'imaginait pierre, arbre ou animal tout aussi bien qu'homme : pourtant à qui le fréquentait les traits humains les plus simples paraissaient le cerner, A quoi tiennent beaucoup de dé- ceptions.)

M. Dugas écrit, d'une façon singulière, dans le Mercure du ler octobre :

Sa timidité fut, comme une vocation sentimentale, déterminée par un coup de foudre.

Le coup de foudre, c'est Mérimée découvrant à cinq ans, que ses parents ne le prennent guère au sérieux.

��LA NOUVELLE ET LE ROMAN

Mérimée qui ne croyait guère aux causes, il semble encore qu'il n'existe pas d'écrivain plus aisément explicable. L'on déduit ainsi de sa première timidité ses goûts d' «aficionado », un cynisme mêlé de sévérité, et jusqu'à ceci qu'il a composé des nouvelles, M. Paul Bourget écrit dans la Revue des Deux-Mondes du 15 sep- tembre :

L'habitude du contrôle intérieur devait le suivre dans l'emploi de ses facultés, quelles qu'elles fussent. Visiblement il a répugné à l'expan- sion de son génie de conteur, comme à toutes les autres. Poète, il eût

�� �