Ouvrir le menu principal
Cette page n’a pas encore été corrigée


COULEUR DU TEMPS 7O7

VOIX DES MORTS ET DES VIVANIS

C'est le crépuscule de l'Amour

Et qu'importent qu'importent les hommes

Qu'importent les frelons à la ruche

Qu'importent gloire richesse amour

Et qu'importent qu'importent les hommes

Adieu Adieu il faut que tout meure

SCÈNE IV LES MÊMES, NYCTOR, VAN DIEMEN, ANSALDIN DE ROULPE

VAN DIEMEN

Voici des femmes

NYCTOR

Voici des cris

ANSALDIN

C'est le séjour de la mort

VAN DIEMEN

Mesdames c'est un endroit malsain Ne restez pas ici suivez-nous

MADAME GIRAUME

Puisque je ne verrai plus mon fils Emmenez-moi donc où vous voudrez

NYCTOR à ANSALDIN

C'est une compagnie imprévue Mais la femme est l'ennemie du rêve Et je vais peut-être m'ennuyer Moi qui jamais jamais ne m'ennuie Hier elles s'amusaient peut-être Aujourd'hui elles sont tout en larmes

�� �