Ouvrir le menu principal
Cette page n’a pas encore été corrigée


698 LA NOUVELLE REVUE FRANÇAISE

Je suis vieux c'est pour vous que je pars

Pour sauver un savant un poète

Et plutôt qu'eux je sauve leur œuvre

Partez partez pour sauver votre œuvre

Elle est votre patrie sauvez-la

Elle appartient à l'humanité

Partez vous en êtes responsables

KYCTOR

Je me rends enfin vous l'emportez Hélas (// pleure)

ANSALDIN

Il est grand temps de partir

NYCTOR

Et voici le moment du départ

Je le considère avec angoisse

Trois hommes pour un monde nouveau

L'un riche ce qui nous a permis

De tout préparer pour ce voyage

Adieu donc monde où rien n'est gratuit

Il est tout le passé ce richard

Le passé c'est-à-dire la mort

L'autre un savant dont les connaissances

Nous feront vivre il est le présent

C'est-à-dire la vie et la lutte

Quelque chose enfin de bien bourgeois

Le corps oui la réalité

L'autre enfin voyageant les mains vides

Pleurera à jamais pleurera

Comme si tout était trépassé

Comme si le présent était mort

�� �