Ouvrir le menu principal
Cette page n’a pas encore été corrigée


634 LA NOUVELLE REVUE FRANÇAISE

En résumant les citations ci-dessus on se rend compte que le mouvement intellectuel qui a ses guides et ses initiateurs en les personnes de Gide, de Rolland, de Claudel, de Suarès, de Péguv, est assez profond pour dérouter l'esprit français dans les défini- tions que jusqu'ici il avait données de lui-même et que le voici forcé à une nouvelle investigation, à une nouvelle conception de son être. Il s'est rendu compte de sa propre expansion qui fait éclater ses formes traditionnelles. Conscient de sa force, il déchire l'acte de décès que lui avaient délivré les diagnosticiens de sa

décadence Il sait que la nouvelle France est la vraie France,

la France éternelle. La révolution mondiale de cette guerre va- t-clle éparpiller au vent la graine multiple qui a germé en cette

France nouvelle ? Ou bien la cause française sera-t-ellc

défendue dans un monde ébranlé jusqu'en ses fondations ? C'est la

question du destin spirituel de la France Et ce n'est pas

l'avenir de la France seule qui en dépendra. L'Europe entière v est intéressée. Il ne peut être indifférent pour l'avenir de l'Europe, que la foi et l'esprit français y participent ou non

A ces paroles que nous n'avons aucune raison de ne pas

tenir pour sincères, comment ne pas souscrire ? Quelles

que soient les nuances d'interprétation qui nous puissent séparer d'un esprit dont les points de vue sont néces- sairem.ent très ditTércnts des nôtres, mais qui parait un connaisseur passionné de la civilisation française, il est de notre devoir d'en faire abstraction, et de ne consi- dérer que la bonne volonté et l'intelligence qui sont ici dépensées.

Ce que l'Allemagne gagne en authentiques clartés sur la France, sur la véritable étendue de sa vie intellectuelle et sur la profondeur de sa vie morale, comme sur ses possi- bilités de culture, ne pourra jamais être qu'au plus grand avantage de celle-ci.

Et si, selon de mot de Maurras lui-même, « il y a en tou Allemand un candidat à la qualité de Français, » au point de vue français conuuc au point de vue humain, comntent

�� �