Ouvrir le menu principal
Cette page n’a pas encore été corrigée


NOTES DE JULES LAFORGUE 53 J

wiches rue Richelieu — ■ rue Champollion, 12 — Laporte, Nevers — dix h. du matin + 4.

Jeudi 16. — Henry. L'ouvrière — coquetteries, poses anti-poseuses. Atelier d'Henry Gros — • cires exquises — le Geoffroy S'-Hilaire — Olive.

Vendredi 77. — Après-midi chez Larroque — piano — ■ Gaouchos — Fauré le soir ensemble — crise de retour de la Fauré, rires nerveux sur l'épaule de la femme du tailleur \ — Sagesse de la Loula — costume de la Loula

— virginité du salut militaire — rue Rouiller.

Samedi iS. — Avec Riemer — le soir Henri et l'ou- vrière — revu Nevers.

Dimanche 15?. — A 8 h. 10 départ pour Tarbes — journée avec Riemer — dîner chez Thiviez - — Jardin des Plantes — dormi en wagon ! costume anglais.

Lundi 20. — A 5 h. cà Bordeaux — Lavabo — accent !

— déjeuné Morieux — Tarbes, tour, Massac > à midi 39. Mardi 21. — Pérès '^ — le soir musique aux allées —

Marguerite entrevue dans le va et vient causant pâle, la tète haute, perdue, avec un Monsieur vulgaire et gras.

Mercredi 22. — Bagnères de Bigorre — voitures à petits chevaux grelots — la Vierge du Dédale > — l'accent traînard et bravache des gens — les maïs — dîné Hôtel Beauséjour — colonie élégante nulle — Goustous, pro- menade abrutissante — Rentré à 10 h. du soir — les prés bruissants de cigales et grillons —

Samedi 2;. — Tarbes à Bayonne — sur les banquettes journaux conservateurs en deuil — deux royalistes les

1-2-3-4-5. Mots douteux.

�� �