Ouvrir le menu principal
Cette page n’a pas encore été corrigée


5l8 LA NOUVELLE REVUE FRANÇAISE

Sch.. — et la sœur Placida riant, signes — Insensé. Cré- puscule — les draperies de la nuit sont retenues par la fibule de nacre de la lune — je chantonne dans ma mémoire des lambeaux d'airs de cet hiver (Toccata, la prière et l'autre du Freischùtz, Tannhiiuser, Lohengrin, Carmen !) la locomotive déraillée. — Les chauffeurs tremblants — locomotive lente enlevée aux voyageurs arrivant de Mannheim ! bout de tendresse, serrements <ie mains tièdes avec R. — arrivé ici à i 1/2 — ma •vieille cliambre avec un feux Berghem ou Dujardin — installation — dodo, réflexions sur la vie.

à Bade — les journées passent ne sais comme, pas la force de m'atteler à une besogne — - on mange trop bien

— ou fume trop — on n'est pas assez seul — voisins, voisines, il y a dans Tair trop de tentations de prome- iiades. —

MAI

Mardi i". — Avec R. Tendresse — Cigares — Le Salon là-bas — Rage d'esclave — Ambition — sans le sou — Rochegrosse — Les Furstenstein —

Mercredi 2. — Rage de dents — promenades éter- nelles — bons repas — cigares — La complainte des vieilles tapisseries de haute lisse. Les Rantzau.

Jeudi ). — Promenades — orchestre — etc. — Fête

— spleen — cigares — Prairies — Hannetons. « J'avoue que c'est la dernière des choses à laquelle je serais exposée ». —

Vendredi 4. — comme toujours. Samedi /. — Après la: lecture — seul à la lampe — Hartmann — Dehors l'averse — Hallucination univer-

�� �