Ouvrir le menu principal
Cette page n’a pas encore été corrigée


354 l'A. NOUVELLE REVUE FRANÇAISE

��L'acrobate

Ne peut plus

Dégager sa vertèbre.

��Après le « tour » Son visage se crispe Il sourit.

��Comme une halle élastique^

Projeté par le tapis,

Il bondit, bondit, bondit.

Dans des splendeurs voltaïqiies

Tourbillonnent des corps ailés...

Au-dessus d'un grand filet.

��Après ces éblouis sèment s , Nous ramenons, dans la nuit noire. Le désespoir de nos enfants.

Mai i^i6.

JULIEN VOCANCE

�� �