Page:NRF 11.djvu/812

Cette page n’a pas encore été corrigée


8o6 LA NOUVELLE REVUE FRANÇAISE

LE SATYRE-MAJOR

Ecoutez donc ! Vous pouvez lui demander autre chose !

MÉNÉLAS

Quoi ?

LE SATYRE-MAJOR

Ne savez-vous pas que la fameuse Hélène habite depuis dix ans cette île ?

MÉNÉLAS, prenant son arc File, ou je te tue !

LE SATYRE-MAJOR, /^Jt?;//

Regardez derrière vous !

SCÈNE II

Entre brindosier^ voilée.

BRINDOSIER

Salut, ô mon époux, je te retrouve enfin.

MÉNÉLAS, se retournant Quoi ?

BRINDOSIER

Salut, Ô mon époux, je te retrouve enfin.

��I

�� �