Page:NRF 11.djvu/762

Cette page n’a pas encore été corrigée


75^ LA NOUVELLE REVUE FRANÇAISE

ment. Rachel Frutiger, qui aimiez Tamour, vous deviez préférer celui qui chante si tendrement :

Tlus près^ mon Dieu, plus près, . .

Mais le plus beau de tous les cantiques, c'est celui qui a ce vers pour refrain :

Reste avec nous^ Seigneur^ reste avec nous.

��Valéry Larbaud,

�� �