Page:NRF 11.djvu/443

Cette page n’a pas encore été corrigée


AUTOUR DE PARSIFAL 437

par la peinture, et non par l*idée littéraire ou sentimentale qu'elle doit illustrer. " ^

Bravo ! mais c'est là ce qu'a soutenu, à propos d'oeuvres qui n'avaient rien de cérébriste ni de futuriste, tel d'entre nous dont rirait M. Canudo.

Comme il serait plus franc et plus loyal, de dire : Nous en avons assez, tout nous ennuie au bout d'un quart d'heure ; notre critérium, pour juger un ouvrage à son apparition, est notre surprise, notre étonnement. " Plus de sentiment ", ordonne M. Canudo ; mais prenez garde : hier encore, ou appelait sentiment ce que le manifeste dénomme aujourd'hui cérébralité.

Il faudrait mieux s'entendre, ou ne plus produire du tout ; or, c'est ce que nous sommes déterminés à ne pas

��faire, les uns et les autres.

��Jacques-E. Blanche.

��' Après avoir écrit cet article, un nouveau Manifeste nous est parvenu, futuriste, celui-ci ! et qui nous exhorte à haïr Parsifal^ précisément pour les impatientes raisons que nous exposions plus haut.

�� �