Page:NRF 11.djvu/1099

Cette page n’a pas encore été corrigée


LES REVUES ^^93

chose, où le symbole renoue à la réalité. Je réintègre un état de choses antérieur à l'aventure artiste, un état de l'objet avant que l'imagination s'y mette et le décompose, avant que l'atmosphère le dissolve et le digère, avant que le poète y passe. Et cela aussi est une délectation. L'aboutissement logique de cette peinture est la négation de l'art dans l'imitation absolue. Peut-être.

Mais ne serait-ce pas aussi un joie rare et vierge de voir s'éteindre le vieux flambeau de la beauté, de dessiner avec ses cendres les arêtes d'un cube parfait et d'y inscrire : Tout est hébétude et constance ?

��La Revue des Français du io Avril inscrit au dessous d'une des photographies dont elle a l'habitude de récompenser ses lecteurs, cette légende :

Le Prince Albert de Monaco dans son laboratoire, dont on va célébrer le a 5* anniversaire de son règne.

Mémento ;

— La Revue de Farts ( 1 5 Avril) : " Une étude sur la passion ", par la Comtesse de Noailles. — " Un petit monde ", roman, par Emile Clermont.

— La Revue Bleue (2 et 9 Mai) : " La Quittance du diable ", pièce inédite en 3 tableaux mêlés de chant, par Alfred de Musset.

— La Revue Hebdomadaire (25 Avril et N^ suivants) : " Enquête sur les témoignages de l'expérience ".

— La Vie des Lettres (Avril 19 14) : "Verlaine et Mallarmé'*, texte de la conférence prononcée par André Gide au Théâtre du Vieux-Colombier. — Poèmes du poète russe contemporain Balmont : le premier est consacré à larovit ou larito, le dieu auquel s'adressent les rites du " Sacre du Printemps ".

— Les Ecrits Français (5 Avril) : " Les Nations d'après leurs journaux ", par Gabriel Arbouin.

— Les Cahiers d^ Aujourd'hui (Février) : " Fragments *

�� �