Page:NRF 11.djvu/109

Cette page n’a pas encore été corrigée


PO

��EMES

��103

�� ��Alors un des brins d^ herbe Se mit à me parler :

— Tu dis que tu nous aimeSy Mais tu vas t'en aller...

— Tu prétends que tu m^aimes. Dit la maison dans les vignes^ Eh bieny il y a si tu veux^ Place ici pour toute ta vie,

— Eh bien^ il y a si tu veux^ Dit le clocher avec sa cloche^ De quoi partager tout ton cœur^ Entre le bourg et les vignobles.

— De quoi dépenser tout ton cœur^ Dirent les vignes et le vent^

Tu le trouveras en marchant Iciy chaque jour, à l'aurore ;

��Tu le trouveras rien qu'à suivre Le petit mur de la maison A l'heure ou le colimaçon Coule du cristal sur les pierres ; A l'heure où le premier rayon Fait éclore deux papillons.

�� �