Page:Musset - Œuvres complètes d’Alfred de Musset. Nouvelles et Contes II.djvu/109

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


genoux, sa gorge découverte, quelques gouttes de lait coulant encore. Si Raphaël eût été de la famille, la Vierge à la Chaise aurait pu avoir une sœur ; madame des Arcis ne s’en doutait pas, et en était d’autant plus belle.