Ouvrir le menu principal

Page:Montesquieu - Œuvres complètes, éd. Laboulaye, t5.djvu/517

Cette page n’a pas encore été corrigée
501
TABLE DES MATIÈRES.


Pages.

Chap. XXIII. De l'état de l'univers après la destruction des Romains. 104

Chap. XXIV. Changements arrivés en Europe, par rapport au nombre des habitants. 105

Chap. XXV. Continuation du même sujet. 107

Chap. XXVI. Conséquences. 108

Chap. XXVII. De la loi faite en France pour encourager la propagation de l'espèce. 109

Chap. XXVIII. Comment on peut remédiera la dépopulation. 110

Chap. XXIX. Des hôpitaux. 112


CINQUIÈME PARTIE.


LIVRE VINGT-QUATRIÈME.


DES LOIS, DANS LE RAPPORT QU4ELLES ONT AVEC LA RELIGION ÉTABLIE DANS CHAQUE PAYS,
CONSIDÉRÉE DANS SES PRATIQUES [1] ET EN ELLE-MÊME.


Chap. I. Des religions en général. 115

Chap. II. Paradoxe de Bayle. 117

Chap. III. Que le gouvernement modéré convient mieux à la religion chrétienne, et le gouvernement despotique à la mahométane. 119 [2] Chap. IV. Conséquences du caractère de la religion chrétienne et de celui de la religion mahométane . 122

Chap. V. Que la religion catholique convient mieux à une monarchie, et que la protestante s'accommode mieux d’une république. 123

Chap. VI. Autre paradoxe de Bayle. 125

Chap. VII. Des lois de perfection dans la religion. 127

Chap. VIII. De l’accord des lois de la morale avec celles de la religion. 128

Chap. IX. Des Esséens. 129

Chap. X. De la secte stoïque. 130

Chap. XI. De la contemplation. 132

Chap. XII. Des pénitences. 133

Chap. XIII. Des crimes inexpiables. 131

  1. A. B. Des lois, dans le rapport qu’elles ont avec la religion, considérée dans ses dogmes et en elle-même.
  2. A. B. Et de celui de la mahométane.