Ouvrir le menu principal

Page:Montesquieu - Œuvres complètes, éd. Laboulaye, t5.djvu/449

Cette page n’a pas encore été corrigée
433
LIVRE XXX, CHAP. X.


à conduire, il lui dit : « Si vous montez trop haut, vous brûlerez la demeure céleste ; si vous descendez trop bas, vous réduirez en cendres la terre. N’allez point trop à droite, vous tomberiez dans la constellation du Serpent ; n’allez point trop à gauche, vous iriez dans celle de l'Autel : tenez-vous entre les deux [1] ».

  1. Nec preme, nec summum molire per œthera currum,
    Altius egressus, cœlestia tecta cremabis ;
    Inferius, terras : medio tutissimus ibis,
    Neu te dexterior tortum declinet ad Anguem,
    Neve sinisterior pressam rota ducat ad Aram,
    Inter utrumque tene. . . . . . . . .


    Ovid. Metam., liv. II, v. 134 et suiv.
    _____________