Ouvrir le menu principal

Page:Montesquieu - Œuvres complètes, éd. Laboulaye, t5.djvu/203

Cette page n’a pas encore été corrigée


LIVRE VINGT-SIXIÈME.


DES LOIS
DANS LE RAPPORT QU’ELLES DOIVENT AVOIR
AVEC L'ORDRE DES CHOSES
SUR LESQUELLES ELLES STATUENT.
_____________


CHAPITRE PREMIER.


IDÉE DE CE LIVRE.


Les hommes sont gouvernés par diverses sortes de lois : par le droit naturel ; par le droit divin, qui est celui de la religion ; par le droit ecclésiastique, autrement appelé canonique, qui est celui de la police de la religion ; par le droit des gens, qu’on peut considérer comme le droit civil de l’univers, dans le sens que chaque peuple en est un citoyen ; par le droit politique général, qui a pour objet cette sagesse humaine qui a fondé toutes les sociétés ; par le droit politique particulier, qui concerne chaque société ; par le droit de conquête, fondé sur ce qu’un peuple a voulu, a pu, ou a dû faire violence à un autre ; par le droit civil de chaque société, par lequel un citoyen peut défendre ses biens et sa vie contre tout autre citoyen ; enfin, par