Ouvrir le menu principal

Page:Montaiglon - Recueil général et complet des fabliaux des 13e et 14e siècles, tome IV.djvu/154

Cette page n’a pas encore été corrigée


CI DE PORCELET Bibl. de Berne, Mss. 354, fol. 65 i» à 65 v". [ R oiez un fabel cortois D’un vallet fil à .i. borjois, Qui prist famé cortoise et sage Par lo conseil de son lignage. Si Fama engoiseussemant ; N’ot pas o li esté grantmant Qui l’ama tant que lo feïst Tunber, se talant l’an preïst; De li fist s’amie et sa dame, Sovant li recordoit sa grame. .1. jor estoient en lor lit, O il faisoient lor délit; La dame, à cui li jeus fu bons, Dist au vallet, qui tôt est suens : « Biaus amis, car metomes non A vostre rien et à mon con. — Dame, » fait il, « ice est droiz Que les nons amedeus metoiz, Teus con vostre plaisir sera. — Sire » fait el, « si me plaira Que mes cons ait non porcelez, Por ce qu’il ne puet estre nez ;