Ouvrir le menu principal

Page:Montaiglon - Recueil général et complet des fabliaux des 13e et 14e siècles, tome IV.djvu/11

Cette page n’a pas encore été corrigée


FABLIAUX LXXXIX DU PRESTRE aU’ON PORTE ou DE LA LONGUE NUIT Paris, Bibl. nat., Mss. fr. i 55 3, fol. 5o8 v» à 514 t*, et 12603, fol. 2 56 fO à 262 V». Dont il faisoit moût à blasmer ; Cil qu’il ne s’en sot u clamer En est dolanz et moût maris, Si con cius ki n’est pas garis Fabl. IV ’un prestre vous di et recort, Qui avoit torsié sen atort En luxure et en trecherie, En malvaisté et en folie ; Tout en apiert se part clamoit. Le famé d’un preudome amok,