Page:Millaud - Madame l'Archiduc.pdf/95

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



PONTEFIASCONE.

Capitaine, vous savez bien où se trouve l’auberge della conspirazione permanente ?


FORTUNATO.

Parfaitement, Excellences, j’ai eu l’honneur de vous y pincer l’été dernier.


PONTEFIASCONE.

C’est juste, je l’avais oublié.


FORTUNATO.

Au revoir, Excellences.


TOUS QUATRE.

Au revoir, capitaine.

Fortunato sort.


Scène VI

Les Mêmes, puis MARIETTA.



TOUS QUATRE, avec orgueil et satisfaction.

Excellences !


PONTEFIASCONE.

Oui, mais pour combien de temps.


BONAVENTURA.

Nos affaires vont mal.


BONARDO.

L’archiduc est furieux !


FRANGIPANO.

Il veut ravoir sa couronne.


BONAVENTURA.

Et surtout, son timbre archiducal.


BONARDO.

Ça l’ennuie d’avoir donné son pouvoir à cette petite comtesse.