Page:Millaud - La Créole.pdf/81

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



SAINT-CHAMAS, qui consulte le loch.

12, 16, 21, cinq nœuds, toujours cinq nœuds.


LE COMMANDANT.

Nous bourlinguons, je suis sûr que nous bourlinguons ; nous n’arriverons jamais au 45° degré.


SAINT-CHAMAS.

Cinq nœuds… et six à minuit, moyenne, cinq et demi, voilà où nous sommes.

Il prend une carte sur l’écoutille.


LE COMMANDANT.

Voyons où nous sommes ?


SAINT-CHAMAS.

Tenez, là.


LE COMMANDANT.

Par 44° 59’ latitude et 4° 2’ longitude, bien. Alors nous en avons encore pour deux heures.


SAINT-CHAMAS.

Si nous ne bourlinguons pas.


LE COMMANDANT.

Mais nous bourlinguerons… Parlons d’autre chose… les prisonniers ?


SAINT-CHAMAS.

Ils doivent avoir bien passé la nuit.


LE COMMANDANT.

Où a-t-on mis les hommes ?


SAINT-CHAMAS, montrant la cabine de gauche.

Ici, et les femmes, là.

Il montre celle de droite.


LE COMMANDANT.

Et les notaires ?


SAINT-CHAMAS.

À fond de cale, dans la soute aux jambons.


LE COMMANDANT.

Et les jambons ?