Ouvrir le menu principal

Page:Millaud - La Créole.pdf/69

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



LE COMMANDANT.

Je n’écoute rien, et pour couper court à tous ces désordres, plus que jamais il faut que ce mariage se fasse.


TOUS.

Hein !


LE COMMANDANT.

Oui, une fois Dora et Frontignac mariés, je les expédie à la Guadeloupe, je mets l’océan entre les deux ménages.


RÉNÉ.

Mais, mon oncle..


FRONTIGNAC.

Écoutez-nous d’abord.


LE COMMANDANT, remontant.

Je n’écoute rien. Ohé ! Saint-Chamas, les notaires, le contrat, tout le monde, tout le monde sur le pont !


RÉNÉ, bas à Dora.

Mais ce mariage est impossible. Je vous en supplie, Dora…


DORA, même jeu.

Soyez tranquille, il n’aura pas lieu… Laissez-moi faire ; vous allez voir la signature du contrat.


Scène XII

Les Mêmes, LES DEUX NOTAIRES, Matelots, Dames D’honneur, Paysannes, Tout le Monde, puis SAINT-CHAMAS.


FINALE.

CHŒUR.
––––––Le commandant nous appelle,
––––––Accourons tous et promptement,
––––––Accourons, troupe fidèle,
––––––À l’appel du commandant.