Ouvrir le menu principal

Page:Millaud - La Créole.pdf/20

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



FRONTIGNAC.

Oui, mais s’il n’arrive pas avant les trois coups de canon ?


LE COMMANDANT.

Il arrivera il arrivera, il faut qu’il arrive, mille sabords !

Il remonte.


FRONTIGNAC, à part.

Allons, tout espoir n’est pas encore perdu… que Réné soit en retard, et…


Scène VI

Les Mêmes, SAINT-CHAMAS.



SAINT-CHAMAS.

Commandant ! commandant, votre neveu… il descend de voiture, le voilà…


FRONTIGNAC.

Patatras !


LE COMMANDANT, à Saint-Chamas.

Enfin ! Préviens tout le monde, le mariage dans une heure, et après le mariage, tout de suite après, bien probablement le départ, l’amiral doit nous prévenir par trois coups de canon.


SAINT-CHAMAS.

Bien, mon commandant.

Bruit dehors.


LE COMMANDANT.

Le voilà, ce cher galopin… il ne se doute pas ce qui l’attend !


Scène VII

Les Mêmes, Tout Le Monde, puis RÉNÉ.



CHŒUR.
––––––C’est lui qui vient, que l’on s’empresse.
––––––De chaise il descend à l’instant,