Ouvrir le menu principal

Page:Michelet - Œuvres complètes Vico.djvu/387

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



CHAPITRE II


DE LA MÉTAPHYSIQUE POÉTIQUE.
_______


§ I


Origine de la poésie, de l’idolâtrie, de la divination et des sacrifices.


[L’auteur établit d’abord la certitude du déluge universel et de l’existence des géants. Les preuves les plus fortes qu’il allègue ont été déjà énoncées dans les axiomes 25, 26, 27. Voy. aussi le Discours préliminaire.]

C’est dans l’état de stupidité farouche où se trouvèrent les premiers hommes, que tous les philosophes et les philologues devaient prendre leur point de départ pour raisonner sur la sagesse des Gentils. Ils devaient interroger d’abord la science qui cherche ses preuves, non pas dans le monde extérieur, mais dans l’âme de celui qui la médite, je veux dire la métaphysique. Ce monde social étant indubitablement l’ouvrage des