Page:Mercure de France - Février 1766.djvu/5

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


MERCURE
DE FRANCE,
FEVRIER 1766.



ARTICLE PREMIER.
PIÈCES FUGITIVES
EN VERS ET EN PROSE.



Lettre écrite de Calais à M. de la Place, Auteur du Mercure.

Vous avez été, Monſieur, l’organe des ſentimens que nous devions à la fameuſe tragédie qui a répandu notre patriotiſme dans toute l’Europe ; votre cœur m’aſſure que vous le ſerez de la douleur où nous a plongé la perte que l’État à faite. À nos beaux jours a ſuccédé la triſteſſè la plus profonde. Nous nous étions flattés que le Ciel favo-