Ouvrir le menu principal

Page:Mendès - Philoméla, 1863.djvu/89

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


CANIDIE


I



Je suis un rameau sec durci par trois hivers.
Et qui donc m’a ravi l’âme ? C’est Canidie,
C’est vous, ange fatal, charmeresse aux yeux verts !

J’ai bu tous les poisons de votre perfidie,
Et, dompté par un charme adorable et pervers,
Spectre que le tombeau lui-même répudie,