Ouvrir le menu principal

Page:Mendès - Philoméla, 1863.djvu/146

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
130
impertinence


Hardis et côtoyant les abîmes ouverts,
Nous partons, vaisseaux las de demeurer en rade ;
Puis un soir, ayant lu Musset ou Benserade,
Nous raffolons du jeu, des femmes et des vers !

Imitant les poussins qui brisent leur coquille,
Nous remplissons l’écho de petits cris joyeux !
La sœur de Raphaël a de si jolis yeux !
Mais Raphaël nous vole et l’ange se maquille.

Les désillusions nous prennent par la main :
Jeanne doit sa pâleur ivoirine aux chloroses,
Et le baiser d’Aline a les lèvres si roses
Que la moustache en garde un cercle de carmin !