Ouvrir le menu principal

Page:Mendès - Philoméla, 1863.djvu/118

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
102
le jugement de chérubin


aline

Tes yeux sont deux éclairs qu’à la foudre on vola,
J’aime tes yeux pareils aux yeux de Paola !

paola

Comme un souffle brûlant tourmente une voilure,
L’haleine de ma bouche enfle ta chevelure !

aline

Comme un coquelicot dans les blés, si tu veux,
Se mêlera ma lèvre à l’or de tes cheveux !