Ouvrir le menu principal

Page:Mendès - Philoméla, 1863.djvu/110

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
94
étoiles


Là-bas, fantastique décombre,
La vieille tour du vieux manoir
Se drape dans les plis de l’ombre
Comme un bandit au regard sombre
Dans l’ampleur de son manteau noir !

Vaste fourmilière de mondes,
Le ciel, tout bigarré de feu,
Ruisselle de paillettes rondes,
Immense écrin de perles blondes
Doublé d’un large satin bleu !

Et moi, vers la nue étoilée
Je lève mes regards séduits,