Ouvrir le menu principal

Page:Mendès - Philoméla, 1863.djvu/109

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


ÉTOILES



L’Ange des nuits sur la colline
Jette son voile déplié,
Et, perdu dans la brume fine,
Le mont chancelle et se dandine
Comme un cyclope estropié.