Page:Meister - Betzi.djvu/74

Cette page a été validée par deux contributeurs.


peuples faits pour les Rois, et non pas les Rois pour les peuples. Le fanatisme de vos philosophes républicains est de croire les peuples faits pour les constitutions, et non pas les constitutions pour les peuples5.




NOTES.


(1) L’idée principale de ce dialogue est empruntée d’un ouvrage manuscrit de M. le professeur Ith de Berne, sur l’Éducation nationale.

(2) C’est le nom que donna à la Constitution de 1791 Félix de Wimpfen, membre de l’Assemblée constituante.

(3) Peut-être n’est-il aucune base de représentation plus illusoire que celle qu’on prétend avoir calculée avec tant de justice et d’égalité, sur le nombre plus ou moins considérable des représentés. Un million d’intérêts individuels qui ne peu-