Page:Meister - Betzi.djvu/262

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


à la confiance de Betzi tout l’intérêt de l’estime et de l’admiration la plus tendre ; mais en secret ne s’y mêlait-il pas quelques soupçons de jalousie, excités plutôt peut-être par la violence des transports qui venaient de décider du sort de son rival, que par la franchise même des aveux et des regrets de Betzi ? N’est-il pas encore assez naturel de supposer que, sans se l’avouer peut-être à lui-même, noire philosophe fut épouvanté dans ce moment du terrible empire que pouvait exercer l’amour sur les ames les plus fortes ? Ces différentes suppositions me semblent assez probables, et la réalité de l’une n’exclut point du tout la réalité de l’autre. Rien de plus commun dans les romans, rien de plus rare dans la nature que des affections simples et parfaitement déterminées ; il y a toujours dans les