Page:Meister - Betzi.djvu/138

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


tant de choses en sommes-nous plus savans ? Pour avoir lu tant de livres en sommes-nous plus instruits ? Pour être un peu plus instruits enfin, s’il est vrai que nous le soyons, en sommes-nous plus heureux ou plus raisonnables ?

La culture de notre siècle est arrivée à un si haut degré de perfection, que l’idée d’utilité pour l’esprit ou pour le cœur n’occupe guère plus ceux qui composent la plupart des livres que ceux qui les lisent. Est-ce pour s’instruire qu’on lit ? c’est pour s’amuser, pour charmer ou pour distraire son imagination, pour oublier ou pour tuer le temps. Louis XIV demandait un jour au duc de Vivonne : mais à quoi sert de lire ? Le duc de Vivonne, qui avait de l’embonpoint et de belles couleurs, répondit : La lecture fait à l’esprit ce que vos