Page:Maupassant - Les Scies, paru dans Le Gaulois, 8 février 1882.djvu/10

Cette page a été validée par deux contributeurs.


bien simple : il a supprimé les tambours ! Il est l’Érostrate du siècle ! Il peut crier : Eureka ! il a trouvé un moyen pour l’immortalité, le vrai, le seul, le moyen à la Mangin et à l’Alcibiade. Et dans mille ans, alors que personne ne citera plus les noms de MM. Devès, Raynal et Ce, on parlera encore avec étonnement de l’homme qui a supprimé les tambours dans l’armée française, comme on parle aujourd’hui de celui qui brûlât jadis le temple d’Éphèse.