Page:Maupassant - L’Esprit en France, paru dans Le Gaulois, 19 juin 1881.djvu/16

Cette page a été validée par deux contributeurs.


M. Édouard Pailleron vient de faire jouer au Théâtre-Français, avec un succès éclatant, une très amusante comédie : Le Monde où l’on s’ennuie. Cela est tout à fait charmant, tout à fait gai, agréable au possible ; mais… mais il y a trop d’esprit… courant, et pas assez d’autre chose.

On rit franchement ; je l’avoue. Pourquoi rit-on ? Parce que cette œuvre est pleine d’actualité. On a vu tout le temps des allusions, voulues ou non, à des gens