Page:Maupassant - Comédie et Drame, paru dans Le Gaulois, 4 avril 1882.djvu/8

Cette page a été validée par deux contributeurs.


à l’autre : « Est-il possible que nous ayons pu vivre jusqu’à ce jour sans connaître ces choses ? » Puis il leur a dit : « Maintenant, mes enfants, à bon entendeur salut. Allez vous coucher. Ça suffit. »

Seul l’ambassadeur de Russie, placé à une petite table à part, et qu’on avait