Page:Maupassant - Comédie et Drame, paru dans Le Gaulois, 4 avril 1882.djvu/17

Cette page a été validée par deux contributeurs.


La bêtise des citoyens-jurés est souvent si patente que le président, navré, se voit contraint de leur expliquer à nouveau la cause entière à laquelle ils n’ont rien compris, et, après cela, ils décident, acquittent et condamnent !

On a supprimé le résumé des débats, qui les pouvait influencer. Quel coin maintenant ouvrira donc ces huîtres ?

guy de maupassant