Page:Maupassant - Chronique, paru dans Le Gaulois, 2 mai 1882.djvu/8

Cette page a été validée par deux contributeurs.


Ils affirment que cette invisible et constante inquisition aura lieu par les moyens les moins prévus, et ils se chargent « de rechercher et de fournir tous les documents nécessaires pour séparations de corps. »

Non pas qu’on puisse supposer une seconde les valets de M. de Chaulnes sortis d’un établissement pareil ; mais on peut constater du moins que leur précieuse honnêteté a donné exactement les mêmes résultats que la discrète surveillance des mouchards à gages qu’on se procure si facilement chez les marchands de documents pour séparation de corps.

Ô vertueux serviteurs, je vous aimerais mieux, je crois, un peu moins probes !