Page:Longinski - Excursions aux environs de Genève, 1900.djvu/74

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Forces motrices, à la Coulouvrenière. Ouvert tous les jours. Ce puissant bâtiment des Turbines, fort intéressant à visiter, renferme vingt turbines fournissant une force hydraulique de 4200 chevaux. Cette force est distribuée dans tous les quartiers de la Ville et de la banlieue, au moyen de canalisations sous haute pression.

Relief du Mont-Blanc (Promenade du Lac), ouvert gratuitement le dimanche. Les autres jours droit d’entrée 50 cent.

Conservatoire botanique (Bastions). Herbiers Delessert, etc. S’adresser au concierge.

Panorama International, 11, Rue du Rhône. Haute valeur instructive. Ouvert tous les jours.

Monument National. Le Monument National a été élevé en mémoire de l’entrée du canton de Genève dans la Confédération (12 Septembre 1814). Situé à l’extrémité du Pont du Mont-Blanc, il représente Genève appuyée sur la Confédération helvétique. C’est l’œuvre du sculpteur Dorer.

Monument Brunswick, renferme les restes du duc Charles de Brunswick, décédé le 18 août 1873, en instituant la Ville de Genève sa légataire universelle.

En exécution des volontés du testateur, ce mausolée a été construit sur le modèle du tombeau des Scaliger, à Vérone.

Admirablement situé, en face du lac et des Alpes, au milieu d’une plate-forme gazonnée, il s’élève majestueux, reflétant son image dans des bassins ornés de chimères en marbre de Vérone et gardé par deux magnifiques lions, œuvre de Cain.

La Statue du Général Dufour s’élève au milieu de la spacieuse Place Neuve.

La statue équestre du Général Dufour, coulée en bronze, est l’œuvre du sculpteur Lanz, de Bienne.

Statue de J.-J. Rousseau. — La statue en bronze de J.-J. Rousseau, placée dans l’Île de ce nom, est une des plus belles œuvres de Pradier.

La Fontaine de l’Escalade, petit monument en granit, à la fois original et gracieux, a été érigé en 1857, au bas de la rue de la Cité, un peu avant son croisement avec les rues Centrale et des Allemands, en mémoire de l’Escalade, 12 décembre 1602.


La présente publication a été tirée à 10,000 exemplaires par l’imprimerie de « la Tribune de Genève »