Page:Leroy-Beaulieu, Essai sur la répartition des richesses, 1881.djvu/54

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


tions nécessaires de l’existence (nothwendigen Lebensbedingungen) dans les différents âges s’est élevé, que des satisfactions auparavant inconnues sont devenues des besoins habituels, et qu’avec elles sont venues des privations et des souffrances inconnues aussi auparavant, votre situation humaine (ihre menschliche Lage) est dans ces temps différents demeurée, néanmoins, toujours la même, à savoir celle-ci : elle consiste à osciller (herumzutanzen) autour de la limite extrême des besoins habituels de la vie dans chaque temps, tantôt s’élevant un peu au-dessus de cette limite, tantôt restant un peu au-dessous.

« Votre situation comme hommes est donc demeurée la même, car votre situation comme hommes ne se mesure pas comparativement à la situation de l’animal dans la forêt vierge, ou comparativement à celle du nègre de l’Afrique, ni à celle du serf d’il y a deux cents ans ou même d’il y a quatre-vingts ans ; elle n’a pour mesure que la situation de vos compagnons de l’humanité (Mitmenschen), que la situation des autres classes dans le temps où vous vivez[1]. »

Nous nous sommes efforcé de traduire aussi exactement que possible les paroles de Lassalle. Si certaines expressions de ce discours peuvent paraître obscures, le fond en est très-clair. Tous les progrès accomplis dans la situation des classes laborieuses, considérés isolément, n’ont aucune importance, sont absolument négligeables, s’ils n’ont pas dépassé les progrès accomplis par les classes supérieures et diminué ainsi l’écart existant entre les unes et les autres. Ce n’est pas la situation absolue de la population ouvrière qui importe, c’est la situation relative. Que les ouvriers soient bien nourris, bien logés, bien meublés, bien vêtus, qu’ils aient des loisirs, qu’ils jouissent de la sécurité du lendemain et du repos de la vieillesse, tout cela socialement n’a pas d’importance aux yeux de l’agitateur allemand, si d’autres hommes ont une table plus raffinée, des palais plus amples, des vêtements plus élégants, des meubles plus

  1. Offenes Antwortschreiben an das Central-Comite zur Berufung eines Allgemeinen Deutschen Arbeiter Congresses zu Leipzig. Pages 15 à 18.