Page:Leroy-Beaulieu, Essai sur la répartition des richesses, 1881.djvu/531

Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


fessionnels) pour un revenu de plus de 250,000 francs, lequel correspond, il est vrai, à un revenu réel de 325 000 ou 380,000 francs environ. Quant aux énormes revenus commerciaux et professionnels, ceux qui dépassent annuellement 1,250,000 francs, on se serait attendu, au premier abord, à trouver un chiffre supérieur à 86, lequel renferme probablement quelques personnes morales. C’est encore un fait remarquable qu’il ne se rencontre pas en Angleterre 22,000 personnes ayant un revenu industriel, commercial ou professionnel (autre qu’un traitement fixe) de plus de 25,000 francs d’évaluation officielle et de plus de 34,000 francs en réalité.

Si, de la cédule D nous passons à la cédule E qui concerne les traitements des administrations, les pensions, les salaires et gages payés par les sociétés (all public offices and pensions paid out of the public Revenue and salaries and employs of Corporate Bodies, etc.), nous relevons pour l’année 1876-77 et pour la Grande-Bretagne (non compris l’Irlande) le tableau suivant :


Catégories Nombre
de
personnes.
Revenus
imposables
livres sterling.
Au-dessous de 3,750 [1] fr. 66,889 2,875,348
De   3,750 à 5,000 " 21,752 1,991,936
5,000 à 7,500 " 22,811 3,551,203
7,500 à 10,000 " 10,596 2,922,531
10,000 à 12,500 " 5,541 2,305,251
12,500 à 15,000 " 4,063 1,565,176
15,000 à 25,000 " 4,317 3,070,605
25,000 à 50,000 " 2,284 2,815,412
50,000 à 75,000 " 356 776,024
75,000 à 100,000 " 120 385,623
100,000 à 125,000 " 39 179,603
Supérieur à 125,000 " 84 549,237


140,852 22,987,949


Ce tableau fait aussi connaître que, même en Angleterre, les revenus sont moins concentrés qu’on ne le suppose. Ainsi, sur 140,852 personnes imposées pour des traitements, il ne s’en trouve que 123 ayant un traitement supérieur à 100,000 francs,

  1. Nous faisons ici la même remarque qu’à la page 520.